Why Not Dog à Lausanne: l’alternative

 

C’est l’autre ouverture hot-dog du moment. Face à son concurrent un peu trop marketé, Why Not Dog s’affiche comme une proposition plus modeste et personnelle. Chez Why Not, on y va peut-être autant pour manger de la bonne wurst que pour rencontrer son patron Sadri. Je sais bien qu’on a pas farci les saucisses ensemble mais, dans les journaux, il dit qu’il veut qu’on l’appelle Sadri. Avec le naturel qui le caractérise, il vous recevra comme un ami. Il prendra le temps de vous expliquer ses produits et de plaisanter un peu avec vous. Je parie que vous y serez bien.

Trois petites tables, quelques chaises et un comptoir beaucoup trop haut à côté duquel on se sent comme un nain. De toute façon, c’est tout ce standardisé qui me donnait un peu le vertige. La déco est jolie, un rien arty, tout en art moderne et en bouteilles de sirop maison.

Il faut étudier le tableau noir. Chaque mois, 3 propositions de chiens chauds, créations du chef, sont proposées. Les prix sont en dessous des dernières adresses à la mode, pas besoin d’y laisser un rein. Il faut compter entre 7 et 9 CHF la pièce. Pour 10 à 12 CHF, à vous le menu, avec son petit sirop à la citronnelle et son dessert.

Ces prix ne sont pas le fruit du hasard, Sadri met un point d’honneur à ne pas faire trop grimper la facture. Donc, si votre sandwich n’est pas packagé dans un emballage design avec un beau logo, ne vous plaignez pas. C’est tout exprès pour abaisser ses coûts et ménager votre porte-monnaie. Hé oui, chez Why Not, c’est le client d’abord. Et vous n’avez qu’à vous payer un polo Ralph Lauren si les logos vous manquent tellement.

ralph-lauren

La critique gastronomique, ou plus modestement, l’avis que chacun se fait d’une adresse est une discipline subjective. C’est pour ça qu’il est important de soigner son client, de lui épousseter un peu la veste, de le faire se sentir bien. Si vous le traitez comme une Holstein à l’heure de la traite, il y a de fortes chances qu’ils sorte de chez vous avec un arrière goût amer, même s’il a bien mangé. Chez Why Not, l’ambiance sympatrique rendra les hot-dogs meilleurs et vous fera pardonner les petites imperfections. Il faut dire que le patron n’a pas un background culinaire (encore un qui vient du monde de l’entreprise) et que ses recettes ont parfois des allures de cuisine de tous les jours. C n’est pas forcément un mal: Le naturel, ça fait du bien.

why-not-trio

Avec sa saucisse de bœuf et ses oignons frits, le Classique est un bon pain-saucisse. Le relish maison n’est pas découpé au millimètre mais sa saveur sucrée ajoute de la gourmandise. Pas de technique particulière ou de produit trop compliqué, juste une bonne recette et l’envie de faire plaisir. Le pain artisanal, ici au sésame, n’est surement pas étranger au plaisir procuré par la dégustation. La saucisse de chez Del Maître est de qualité moyenne et dépasse généreusement du pain. Disponible au poulet ou au bœuf selon les recettes, pas de porc. Vous pouvez même en ajouter une seconde pour seulement 3 CHF, espèce de goinfre.

why-not-classic

De même, le pain au wasabi du Tatouille apporte du piquant à la saucisse au poulet et à la ratatouille maison. Un mariage un peu surprenant – Ceux qui me connaissent sauront que ce n’est pas du tout dans mon style – qui débouche sur un sandwich léger. Défaut, la ratatouille a tendance a mouiller le pain et à lui donner une texture désagréable. L’erreur est peut-être d’avoir mis les légumes au fond du pain plutôt que de les avoir déposés sur la saucisse afin de limiter cet effet désagréable. Pour sa défense, ceux qui n’aiment pas les sauces mayo et ketchup trouveront ici leur bonheur, les légumes faisant office de sauce allégée et non industrielle.

why-not-tatouille

Je n’ai pas retrouvé ce problème dans la Jardinière. Une autre proposition surprenante tout en fraîcheur et en croquant. Salade, oignons, tomate, cornichons. Une vraie salade surmontée d’une vienne au bœuf et relevée d’un fromage aux herbes. Un hot-dog avec des ingrédients basiques mais très savoureux. Encore une fois, c’est le pain, au bon goût de fromage grillé, qui donne un twist inimitable à cette création de Sadri. J’ai beaucoup aimé.

why-not-jardinière

Pour le dessert, le très bon gâteau aux figues et son alter ego au chocolat sont dignes d’une grand-maman émérite. Une bouchée sucrée bienvenue qui se dévore en clin d’œil.

why-not-dessert-figues

 

why-not-dessert-chocolat

 

Si vous souhaitez équilibrer votre menu, Why not s’est associé avec Pois Chic afin de proposer des salades. Le matin, tartines et café devraient satisfaire les pendulaires pressés en quête d’un chouette déjeuner.

Si je ne suis pas autant emballé par Why Not que par Unique Hot Dog, qui reste à ce jour mon numéro un incontesté, je suis séduit par l’état d’esprit et la démarche de ce nouveau venu. Les recettes sans prise de tête, les préparations maison, les prix doux et la personnalité du patron en font un lieu charmant qu’on a envie de revisiter.

J’ai fait les tour des plus gros prétendants au titre de meilleur hot-dog de Lausanne. Mais le quête ne s’arrête jamais. J’en appelle à toi, cher lecteur. Y a-il une adresse que tu gardes secrète, petit égoïste? Un graal germano-américain jamais cité dans ces colonnes que tu voudrais voir testé ici? Si c’est le cas, n’hésites plus et contacte-moi. Je relèverai le défi.

 

Why Not Dog
Rue Caroline 3
1003 Lausanne
tél: 021 312 62 48

6 Responses to “Why Not Dog à Lausanne: l’alternative”

  1. kw.tran mai 25, 2014 at 22:18 #

    J’hésite entre ceux de Ikea et Pathé mais Ikea question, c’est imbattable :p

  2. funambuline mai 26, 2014 at 09:15 #

    Avec les Boucaniers qui ouvre début juin la porte à côté, ça va devenir un haut lieu d’apéro…

    La Rue Marterey-la-Gourmande s’agrandit on dirait… tant mieux !

  3. Manuel mai 26, 2014 at 23:36 #

    Joli lieu avec une belle mentalité !
    Si la saucisse n’est pas transcendante, les recettes ont l’air fraîches, pleines d’idées et ont un certain charme! Jolie revue

    Bon… pour continuer sur les mauvaises blagues de hot dog à tester, la station service en face de la Pontaise en vend… :-/

  4. steven mai 27, 2014 at 17:50 #

    je trouve cher quand meme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *