Un lunch équilibré chez Takinoa

Takinoa, fondé en 2013, a ouvert sa succursale lausannoise le 27 mai 2014 au Grand-Pont 4. Derrière sa fondation, Eric Lebel, restaurateur passionné de montagne, conscient de l’importance de la nourriture sur notre santé, nos capacités physiques, et notre bien-être psychique. Constatant qu’il n’était de loin pas le seul à raisonner de cette manière et que la demande était existante, il se lance dans l’aventure. Takinoa propose donc de la nourriture saine et équilibrée, notamment sans beurre et avec des matières grasses de qualité. Pour le reste, l’idée est de confectionner des plats avec les ingrédients les plus bio et les plus locaux possible. Une chose qui m’a séduite d’office, c’est qu’ils ne clament pas ne faire que des plats de ce type, car on sait tous que c’est quasi impossible d’avoir uniquement des ingrédients bio ou locaux. L’honnêteté semble donc être une des valeurs fortes de cet endroit. Ils se fournissent à Ballens, Etoy, Perly, et chez Bio Partner.

Takinoa Bar

En entrant dans le petit point de vente de Lausanne (9 places assises), le design et la déco sont de mise pour refléter la propreté, l’efficacité et le côté simple et épuré que Takinoa souhaite offrir à ses clients. Sachez qu’ici vous ne trouverez pas de sodas ou de boissons excessivement sucrées. Si vraiment vous avez envie de sucre, vous pouvez opter pour un thé froid maison sucré au sirop d’agave (il existe une option non sucrée aussi). Ils sont très bons et rafraîchissants, et pour avoir pris la version sucrée, je peux vous dire qu’elle ne l’est pas excessivement. Il y a également des jus de fruits frais ou des smoothies. Ah oui, et il y a des carafes d’eau fraîches à disposition des clients, très joliment présentées. Petit détail qui m’a beaucoup plu.

Takinoa carafes

Sur les étagères de verre du bar, il y a des salades de quinoa, des wraps de poulet ainsi que des wraps végétariens, des salades fraîcheurs, des bocaux (consignés) contenant du poulet curry sur riz ou autres bonnes choses, des sandwichs de pain complet, des « makinoa » (si, si, ce sont des makis avec du quinoa à la place du riz ! Et il y a une version omnivore et une version végétarienne), et des desserts alléchants.

Je me lance pour du simple: une formule salade fraîcheur à 18 CHF, qui comprend une petite soupe ou gaspacho, une salade, et un dessert. Pour le même prix, vous pouvez avoir une formule wrap ou une formule multicéréales. A choix ce jour là, un gaspacho de concombre/menthe ou un velouté asperge/sésame. J’opte pour l’asperge/sésame, mélange que je n’ai jamais goûté mais qui semble plaire à mes papilles. La salade est simple mais elle me faisait de l’oeil dans la vitrine: tomate, avocat, féta, olives vertes et noires, batavia, concombre, avec une petite sauce simplissime d’huile d’olive, vinaigre de cidre, sel et poivre.

Le choix du dessert est un peu plus compliqué. Un crumble mangue-épices ? Du blanc battu avec copeaux de chocolat ? Des perles du Japon au thé Matcha et mangue ? Un gâteau au chocolat sans gluten (ni beurre !) au tofu soyeux bio ? Hmmm. Le gâteau chocolat/tofu éveille ma curiosité, et je l’ajoute à mon plateau.

Takinoa formule salade fraîcheur

Voici donc ce qu’on obtient pour 18 CHF chez Takinoa. Ca semble peu, n’est-ce pas ? Eh bien, sachez que je n’ai pas eu faim de tout l’après-midi (j’avoue, le plus consistant c’était le dessert dans mon choix de menu.)

Le velouté d’asperges est surprenant et bien dosé. Il y a un bel équilibre entre l’asperge et le sésame, il a la texture d’un velouté, et il est bon ! La gourmande en moi en aurait bien mangé un peu plus 🙂 ! Par la chaleur qu’il faisait, je suis contente de l’avoir laissé refroidir avant de le manger, mais je me verrais tout à fait déguster ça brûlant en hiver.

La salade est fraîche, ça se sent tout de suite. Les avocats ont à peine noirci depuis qu’ils ont été coupés quelques heures avant, la salade est croquante à souhait et la féta fait l’effet d’un petit nuage consistant et goûtu dans la bouche. Un vrai délice.

J’attaque le dessert avec une grande curiosité. Un gâteau au chocolat avec du tofu, sans beurre [Fuyez pauvres fous, elle a perdu l’esprit! , NDLR]. C’est très dense et assez dur, ça a un goût prononcé, et c’est bon. Vraiment bon. Je n’en attendais pas autant, j’espérais même quelque chose de moins dense, d’un peu plus aéré. Même après « juste » un petit velouté et une salade, pas facile de terminer la portion.

Takinoa gâteau chocolat/tofu

Les « makinoas » végétariens à 13.90 CHF sont très intéressants. Hormis la feuille d’algue, rien ne ressemble à un maki normal. La texture du quinoa est plus granuleuse et moins gluante que le riz à sushi. Personnellement, je ne mange généralement pas de sushis végétariens, donc la garniture est aussi une nouveauté pour moi. C’est un combo qui me plait beaucoup: C’est frais, ça croque un peu sous la dent, c’est parfait pour une chaude journée d’été. Pour 2 CHF de plus, vous avez une version non-végétarienne. La sauce servie avec est un mélange d’huile d’olive vierge bio et de sauce soja sans gluten. C’est intéressant, mais j’avoue que j’aurais mieux apprécié une sauce soja toute simple pour accompagner ces makis.  L’idée est si originale que je pense même que je vais essayer d’en faire chez moi cet été.

Takinoa Makinoa

Avant de partir, on m’offre des « boules d’énergie », petites sphères à base de quinoa rouge bio, avoine bio, poudre d’amande, purée de dattes et de raisins secs qui se déclinent en 3 saveurs: nature, chocolat et coco. Pour avoir goûté les trois, j’ai une préférence pour celles à la noix de coco. Le genre de petit snack sain qui ferait particulièrement du bien pour les 10h. Elles sont à 6 CHF les trois, certains sachets contenant les trois sortes, d’autres non.

Takinoa boules d'énergie

C’est donc sans hésitation que je retournerai goûter les autres produits de chez Takinoa, et que je recommande l’endroit à tous les amoureux du frais, du bio, du local. Je vous invite également à faire un tour et à liker leur page facebook).

Takinoa

Rue du Grand Pont 4
1003 Lausanne
Tél: 084 456 78 90
Site internet

2 Responses to “Un lunch équilibré chez Takinoa”

  1. Hélène juillet 17, 2015 at 20:28 #

    Je suis aussi FOLLE Du dessert au chocolat au tofu soyeux… mon préféré, mais les crumbles sont aussi incroyables !!

  2. Sophie juillet 20, 2015 at 19:55 #

    Bravo pour cet article gourmand… Merci de souligner la transparence envers le consommateur qui manque chez beaucoup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *