Que vaut le hot-dog à 1 francs d’Ikea?

Mon enquête n’aurait pas pu être complète sans le hot-dog d’Ikea. Allons, ne faites pas l’étonné, vous saviez que ça viendrait. Ah, j’en vois déjà qui chialent au fond comme quoi c’est pas du jeu de faire du dumping sur les prix, que les spécialités du géant suédois genre Kakaoboll ne s’appellent pas comme ça pour rien, et gnagnga les boulettes à la viande de cheval et gnagna les lasagnes d’élan coupés au porc. Fi de vos jérémiades, le chien chaud d’Ikea est une institution suffisamment unique en son genre pour mériter son propre billet.

Mais avant ça, un peu de foodporn et une occasion en or d’introduire le label Guérilla Gourmande qui récompense les plats approuvés par votre serviteur.

Assiette de boulettes de viande et frites de chez Ikea à Aubonne

Dans mon monde à moi, une visite chez Ikea doit impérativement comprendre une grosse assiette de boulettes de viande. D’ailleurs, c’est sympa, parce qu’ils ont prévu un magasin de meubles pour occuper les adultes pendant que je fais ce que j’ai à faire.

Suite à mes critiques, j’ai reçu un certain nombre de retours d’amateurs me faisant part de leur nette préférence pour le hot-dog simple et bon marché. Et, pour tout dire, je pense qu’il n’ont pas tout à fait tort lorsqu’ils affirment que le vrai, le bon hot-dog, c’est un simple pain mou et une saucisse industrielle cédé à vil prix et surtout pas une création gastronomique inspirée par je ne sais quel chef étoilé qui leur coûtera un bras et deux pieds.

Justement, parlons-en du prix du hot-dog de chez Ikea. Un franc. Une somme symbolique qui fait réfléchir sur le coût de l’alimentation et les différences que peuvent permettre les économies d’échelle. C’est 10 fois moins cher que chez les concurrents les plus onéreux. Ce n’est pas vraiment comparable, je vous l’accorde. Néanmoins, ce point est particulièrement pertinent pour ceux qui apprécient les hot-dogs dans toute leur simplicité et ne voient pas l’intérêt d’ajouter autre chose que de la moutarde.

Hot-dog d'Ikea

Et, il faut bien l’avouer, elle est bonne cette saucisse d’Ikea. J’ai souvent été déçu par des saucisses de Vienne molles, y compris dans les fast-foods gourmets. Celle-là émet un beau « snap » lorsqu’on mord dedans. Je ne me souviens pas en avoir entendu un aussi beau dans toute ma (courte) carrière de mangeur de doggies.

Mais attends, mon ami! Qu’est-ce que c’est que ce petit goût en fond de palais? Petit plus qui donne, une fois encore, un avantage à la saucisse Ikea, le bain dans l’eau avec oignons et girofle. C’est bête comme chou, mais ça donne une saveur très agréable.

Les pains et saucisses chez Ikea Aubonne

Quant au pain, c’est tout ce qu’il y a de plus industriel. Texture aérée, saveur neutre, sirop de glucose, huile de palme, orang-outan mort et tout le toutim. Un peu plus ferme que ce qu’on aurait pu attendre, il est va bien avec la saucisse.

En accompagnement, moutarde, ketchup et mayonnaise qui ont ceci de spécifique qu’elles viennent de Scandinavie et n’ont donc que peu de points communs avec les versions officielles de la cuisine française. On est dans le doux qui caresse, l’enfantin qui ne pique pas. Une sorte de goût Mc Donald’s nordique.

Evidemment, le résultat est méchamment addictif. D’ailleurs, mes confrères ne s’y trompent pas et font le même constat. Quant au succès commercial, il ne se dément pas. Un hot-dog de cette qualité (relative), c’est tout simplement un excellent deal qui n’est probablement rendu possible que par le business model bien spécifique d’Ikea.

Machine à glace d'Ikea Aubonne

Avant de conclure ce billet, j’ai une autre histoire crade à vous raconter. C’est celle des larves dans la machine à glace. J’ai entendu, d’un ami du frère de quelqu’un dont le voisin aurait été suédois, que la machine qui fait le soft ices est remplie de bêtes immondes. Non, pas des fascistes, mais bien des insectes rampant dans les conduits et se nourrissant de vos restes. Evidemment, les bruits de couloirs… Toujours est-il que lesdites machines ont été changées récemment et que c’est l’occasion de tester ce produit.

J’ai trouvé cette glace sans saveur et d’une texture peu agréable. Le chocolat (on peut aussi choisir coulis de fraise) qui aromatise la masse n’était pas mieux en plus d’être servi dans des proportions anecdotiques. En gros, ça ne vaut que pour voir la machine remplir le cornet. C’est super cool: bzzz-brrrr. Ça coûte deux francs (2 hot-dogs!). Autant dire que je passe mon tour, avec ou sans cancrelats.

9 Responses to “Que vaut le hot-dog à 1 francs d’Ikea?”

  1. La semaine d'une gourmette juin 17, 2014 at 14:07 #

    Moi je les ai trouvé secs les hot dogs d’Ikea, honnêtement ! Mais bon, je ne suis pas une référence, j’abhorre leurs boulettes… Ce que j’aime chez eux c’est l’assiette de gravlax, les toasts aux crevettes et la tourte Daim (slurp)

    • Lukas Menal juin 18, 2014 at 11:33 #

      Je reconnais bien là la gourmette que tu es. Je pense qu’il y a beaucoup de raisons de ne pas aimer tous ces trucs qui restent finalement ce qu’on appelle (et je n’aime pas ce terme) de la « malbouffe ».

  2. Noisequik juin 17, 2014 at 21:50 #

    Merci d’avoir rendu à seigneur tout honneur, remis l’église au milieu du village et la saucisse dans le hot-dog Ikea.

    Toujours commencer par quelques hot-dogs avant d’aller se servir de boulettes de viande à l’étage du dessus.

    Cela dit, nous avons été récemment déçus par la qualité des boulettes, surtout de la sauce brune qui est devenue bien liquide et moins onctueuse. Heureusement que la confiture d’airelle en libre service et à volonté rattrape le tout.

    Bref, un grand moment de plaisir et une orchidée à 4.– à la sortie du magasin avant de dire au revoir au suédois.

  3. Riricuisine juin 22, 2014 at 19:10 #

    Merci pour l’idée! Personnellement j’adore me prendre une bonne assiette de boulettes Ikea, avec cette sauce crème étonnante et une belle portion de frites en accompagnement! Mais je ne pensais que leur hot-dog était bon, je testerai avec plaisir.

    Ravis de découvrir ton blog, à bientôt 🙂

    • Lukas Menal juin 23, 2014 at 09:09 #

      Il ne faut surtout pas me croire sur parole mais je t’encourage à essayer par toi-même. J’ai parfois un seuil de tolérance assez bas. Je découvre également ton blog et m’aperçois que nous avons des sensibilités communes, super boulot qui mêle culture, ambiances et cuisine. Tu peux compter sur un nouveau lecteur régulier.

  4. Shadya janvier 21, 2016 at 09:31 #

    Très sympa comme sujet 🙂

  5. Di fio mars 24, 2017 at 01:22 #

    En ce qui me concerne j adore leur hot dog mais a chaque fois malade. Mais c est si bon qu au lieu des 3 j ai essayé 2 mais malade donc me suis dit vaaa pour 1 mais malade donc une petite bouché mais le brulant donc stoppp leur boulette je n aime pzs trop j aime juste les desserrt miam miam la tarte a tain

Trackbacks/Pingbacks

  1. The Best of the Wursts for British Sausage Week - Secret_LDN - octobre 29, 2016

    […] [Guerilla Gourmande]This goes without saying. If you go to IKEA for a lamp, a cheap rug and about 300 candles (the most essential component), you have to have a hot dog at the end. It’s not that it’s the most delicious of dogs, nor is it the most aesthetically pleasing. It’s simply an obligation. And with unlimited mustard and ketchup, who’s complaining? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *