Luigia : la vraie pizza napolitaine

Chez Luigia, j’ai enfin trouvé ma super pizza

« Alors, c’est où la meilleure pizza de Lausanne ? » Une question que j’entends souvent. Vu mon activité de blogueur, les gourmands me demandent facilement des références lorsque la conversation embraye sur le sujet brûlant de la pizza. La fondue ou les burgers sont des variantes qui attisent le même genre de requêtes. D’abord, je n’aime pas les tops, je préfère les sélections qui correspondent à la variété des goûts et moyens de chacun. Ça prend mieux en compte la subjectivité et le simple fait que le plaisir vient aussi de la variété. Ensuite, je n’avais de toute façon pas grande chose à proposer pour les pizzas.

À ce jour, à part quelques expériences sympathiques mineures, rien ne m’avait vraiment enthousiasmé. J’ai trouvé de bons ingrédients au Milan et une pâte travaillée chez PZ Pizza. Mais ce n’est pas suffisant pour avoir envie de revenir encore et encore. Heureusement, cette période est désormais révolue. Croyez-le ou non, c’est chez Luigia que j’ai retrouvé la fameuse galette italienne dans toute sa vérité. Une pizza napolitaine, pour être précis, à se relever la nuit.

Pizza de chez Luigia avec anchois

Sur le papier, l’adresse a pourtant tout pour me tenir à distance. C’est une petite chaîne qui avait déjà deux établissements à Genève et un petit frère à Nyon. L’arrivée à Lausanne, il y a quelques mois, s’est accompagnée d’une campagne d’affichage lourdingue dans toute la ville. Luigia véhicule une image d’authenticité mais aussi une sorte de fierté arrogante et mercantile qui n’a pas manqué de me faire mettre un point d’honneur à m’y rendre le plus tard possible.

Heureusement, j’ai rencontré l’été passé, un féru de pizza napolitaine qui a chanté les louanges de la margherita de Luigia. Il s’est montré suffisamment convaincant et clairement à jour sur la question pour me laisser l’adresse dans un coin de la tête. J’y suis allé des mois et des mois plus tard… Puis, j’y suis retourné une semaine après.

La pizza napolitaine… enfin

Je retrouve enfin le goût complexe d’une pâte qui a vraiment subi les feux insoutenables du four à bois. Non contente d’être cuite de la bonne manière, c’est-à-dire constellée de tâches noires, elle est fabriquée dans les règles de l’art. Un temps de repos de plus de 72 heures et une fermentation de qualité permet à la pâte de s’alléger, de prendre du goût et de devenir digeste. Les bords sont larges et levés de 2 centimètres comme il se doit lorsqu’on parle de pizza napolitaine. Autre code du genre, ici pas de pâte croustillante mais un centre humide et mou. Les essentiels de la vraie pizza de Naples sont dûment remplis.

Pizza napolitaine avec jambon et cèpes

Les ingrédients sont triés sur le volet, à commencer par la Fior di latte Appennino Meridionale pour le fromage. Je vous rassure, c’est à peu près de la mozzarella, mais de la bonne comme la cocaïne lausannoise. La sauce tomate est cuisinée et goûteuse. La charcuterie est variée et toujours de qualité: saucisse napolitaine piquante ou au fenouil, vrai jambon de Parme et même jambon cuit fait avec du véritable jambon !

À côté du choix de margherite classiques, on trouve des pizzas blanches, donc sans tomate, pas moins de 5 sortes de calzone, des focaccias et j’en passe. Une carte de galettes qui a le mérite de proposer des goûts très éloignés les uns des autres. Conséquence: on a envie de revenir pour en tester plus. La faute aussi aux créations maison à partager, comme cette pizz’ au jambon de Parme, piments de padròn frits et pecorino.

Pizza à partager de chez Luigia à Lausanne

Je termine avec la grande spécialité maison. La Luigia: Pétales de pâte à pizza farcies au bufala, scamorza fumée, cèpes, jambon cuit, salsa tartufata, truffes fraîches de saison. C’est encore meilleur que ça en a l’air. La maison réussit le tour de force de faire de la pizza un produit de luxe sans sacrifier une once de sa simplicité généreuse. Après tout, c’est ce qui fait le plaisir de cette spécialité avant tout.

Pétales Luigia à la truffe

Un restaurant italien de nouvelle génération

Vous l’avez compris, je suis tous pouces levés pour ce restaurant italien populaire et branché à la fois. En dehors des pizzas, on trouve des plats corrects mais pas inoubliables. Les chips maison sont mollassonnes, probablement mal essorées alors que la torta della nonna est juste correcte. Je dois encore découvrir les pâtes mais je serais étonné de trouver beaucoup de choses du niveau de ces mirifiques pizzas.

Chips maison de chez Luigia

Un autre reproche qu’on peut faire à Luigia est sa démarche commerciale très poussée. Alors que certains prix sont plus que raisonnables – La meilleure margherite du monde à 15.90 CHF, premier prix bouteille de rouge à 29 CHF, le café à 3.50 CHF ou les 7 dl. d’eau à 2.90 CHF – d’autres, comme les pizzas à partager autour de 40 CHF, semblent très gonflés.

De même, on se demande si l’impossibilité de réserver n’est pas conçue pour retenir un peu les fans de mon genre au bar afin de leur faire commander un de ces bons cocktails Luigino à 8 balles (Prosecco, Campari, Mirto, cranberries, framboise, menthe, lime) ou encore une de ces enivrantes bières allemandes de qualité qu’ils proposent.

Torta della nonna

On pourra aussi se plaindre du bruit. L’immense espace de l’ancien cinéma Atlantique est systématiquement bondé. Et comme à la Brasserie de Montbenon, les hauts plafonds jouent leur rôle à plein pour rendre l’environnement sonore intense. La foule est variée. On trouve notamment de vastes armées d’enfants de tous ages, une population tristement absente de nos restaurants et qui contribue encore à l’ambiance vivante de Luigia. Venez donc pour la joie d’un restaurant familial où chacun est le bienvenu.  Comprenez que la formule sans réservation a ses inconvénients: Si vous vous asseyez, il faut consommer. Mais aussi ses avantages: Il n’y a pas que les prévoyants qui pourront y accéder. Un aspect démocratique qui n’est pas pour me déplaire. Service rapide et un tantinet expéditif.

Malgré ces critiques, une visite chez Luigia me paraît rigoureusement indispensable à tout amateur de pizza. Comme dirait François Simon: Go, go, go.

 

Luigia
Rue Saint-Pierre 3
1003 Lausanne
Tél: 021.552.03.03
Site Internet

9 Responses to “Luigia : la vraie pizza napolitaine”

  1. La semaine d'une gourmette mars 28, 2017 at 08:40 #

    J’y ai été deux fois, et si je ne suis pas aussi dithyrambique que toi, je trouve effectivement les pizzas très bonnes (mis très chères !). Ceci dit, elles sont aussi très très bonnes non loin de là, chez Gigio (même s’ils ont réduit le choix de pizzas pour privilégier le reste, ce que je déplore), et j’en ai récemment mangé d’excellentes dans le nouveau restaurant qui a remplacé la Romana au carrefour des Anciennes Casernes, The Gate.

    • Lukas Menal mars 28, 2017 at 18:44 #

      Si je suis si enthousiaste, c’est qu’aucune autre pizza ne m’a vraiment convaincu à Lausanne depuis…. toujours.

      Maintenant, je pense qu’une visite chez Gigio’s m’aurait peut-être procuré la même réaction et j’avais absolument pas oublié ta recommendation. D’ailleurs, ce n’est pas très juste que Luigia récolte toutes les fleurs car Gigio’s était là avant! Mais que veux-tu ? Je suis très dépendant du hasard pour mes contenus.

  2. Yann mars 28, 2017 at 17:09 #

    Je n’ai jamais réussi à déguster cette pizza car je me suis barré avant de pouvoir la commander. Je n’ai jamais reçu un accueil pareil dans un restaurant à Lausanne. En plus de cela, la salle est tellement bruyante et impersonnel que j’ai préféré disparaître comme un client chiant qui attend trop longtemps son plat. #beurk

  3. funambuline mars 30, 2017 at 11:22 #

    En pizza je reste férue de Fratel e Napule, à manger sur place à peine sortie du four.

    Chez Luigia, je suis entrée, j’ai tenu 10 minutes et me suis barrée. Désagréable et bruyant, même super tôt (genre 18h).

  4. Pierrick avril 2, 2017 at 07:48 #

    Hello Lukas,

    Je ne suis pas aussi carré question pizza (peut-être ne connais-je pas LA vrai Napolitaine). Mais j’aime beaucoup celles de: https://www.campano.ch

    Déjà essayé?

    Bon week-end!

  5. Noisequik avril 4, 2017 at 14:02 #

    Ciao tutti,

    J’ai testé aujourd’hui le foodtruck Santoro (www.santoropizzeria.com) et il me semble que la pizza ressemble fort aux critères d’un napolitaine 😉

    Vraiment étonné!

  6. Maurice mai 7, 2017 at 23:00 #

    Je viens de tester aujourd’hui les pizzas de chez Luigia. Très bonnes mais chères (de même que le tiramisu à 11.-!!!) et j’ai l’impression d’être dans une usine où chacun fait ce qu’il a à faire à la chaine un peu à la façon temps moderne. Un côté personnel où tu n’es qu’un numéro. Bref ca manque sérieusement d’âme. Dommage! Je poursuis encore ma quête.

  7. Jack octobre 12, 2017 at 14:05 #

    Avant toute chose, tu es génial et ton blog rend super service bravo les goûts et les couleurs de chacun….tout un panel. Je te conseille vivement le premier étage à Bussigny pour la pizza napolitaine..de Naples

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *