Le service le plus rapide de Lausanne au Dynasty

Le Dynasty, c’est un de ces restaurants chinois qui proposent une carte sur laquelle se déclinent les mêmes recettes pour chaque type de viande ou de poisson. Faites votre choix: bœuf, poulet, canard, porc ou crevettes? La légende dit que certains prennent le poisson, mais je ne l’ai jamais vu de mes yeux. Et pour la sauce: façon sichuan, satay, curry rouge/vert/jaune?

Crevettes au poivre à la japonaise au Dynasty à Lausanne

Ce genre de formule est connue et donne rarement des repas très enthousiasmants. Pourtant, le Dynasty mérite, à mon avis, sa place à Lausanne pour 3 raisons.

 

La rapidité

Je ne sais pas qui est la personne qui a mis en place les processus en cuisine, mais ce type est ultra balèze. Le service est si rapide qu’on pourrait le compter en seconde plutôt qu’en minutes. Et c’est valable pour n’importe quel plat de la carte. Vous passez votre commande, le temps de boire une gorgée dans votre bouteille PET ou votre Tsingtao et paf, voilà qu’ils débarquent avec les premiers plats. Quelques minutes tout au plus. Mes multiples visites ont confirmé que c’est toujours comme ça.

Fruit d’une organisation rigoureuse, cette fiabilité est un argument décisif pour celui qui veut manger sans perdre de temps ni passer par la case fast-food. Car ici, pas de couverts jetables: vous êtes dans un restaurant « traditionnel rapide » avec service à table et vaisselle véritable. Rien que pour cette efficacité exemplaire et cette régularité dans le service, le Dynasty mérite le respect. D’ailleurs la clientèle nombreuse qui s’y presse démontre le succès de la formule.

 

Le rapport qualité-prix

Evidemment cette vitesse hallucinante a un prix. Vous trouverez au Dynasty une cuisine de style cantine. Pensez émincés noyés dans une sauce détendue avec une timbale de riz en accompagnement. On imagine les bacs de sauces préparés en avance pour n’avoir plus qu’à assembler les ingrédients au dernier moment.

Toujours est-il que les plats ont bon goût et sont tout à fait corrects pour qui n’est pas trop regardant sur la qualité de la viande. C’est ça qui est bath avec la cuisine chinoise: ça se prête bien à la préparation de masse. Il y a même quelques plats originaux à dénicher, si vous êtes assez curieux pour étudier la carte d’un peu plus près.

Le canard au curry jaune à la malaisienne (19 CHF) est timidement épicé. Mais entre le curry et la sauce soja, c’est suffisamment goûtu pour ne pas rester longtemps dans l’assiette. On s’amuse des tendres pommes de terre qui ont été ajoutées pour une raison mystérieuse. C’est probablement comme ça qu’on fait en Malaisie. Ou pas.

Canard au Curry jaune à la malaisienne au Dynasty

De manière générale, les plats « à la malaisienne » sont une spécialité du lieu. Une cuisine au sambal oelek ou au curry qui se laisse croquer sans déplaisir. Mais, encore une fois, n’attendez pas des montagnes de piment ou des exploits gustatifs. Ça reste très sage, comme avec cette salade aux crevettes et sambal (6.50 CHF). Une portion plus que généreuse et finalement bien conçue pour son prix. La salade semble provenir d’un sachet, mais elle est fraîche, ce qui reste l’essentiel dans un endroit comme celui-ci.

Salade aux crevettes à la malaisienne

Autre piste d’exploration: les menus. La proposition thaïlandaise est définitivement un des meilleurs deals de la ville. De quoi s’en mettre plein la panse pour pas cher. Brochettes satay, soupe Tom Yam, boeuf au curry rouge. 3 plats vedettes de la carte pour une trentaine de francs. Un rapport qualité-prix quasiment sans équivalent.

Ci-dessous, les fameuses brochettes satay (7 CHF) servies bien chaudes. Un plat emblématique du lieu qui se caractérise par l’aspect tout aplati mais bien doré du poulet.

Brochettes de poulet satay

Le menu Canard laqué pékinois (35 CHF/pers.) est un autre exemple d’offre imbattable. Comme souvent, c’est le canard en entier qui vous sera servi en plusieurs plats. Un menu que j’aimerais tenter et qui fera peut-être l’objet d’un petit billet une autre fois.

On aurait pu s’attendre à ce que le Dynasty essaie de compenser ses prix bas en se rattrapant sur les boissons mais la logique budget est poussée jusqu’au bout. Café/thé pour 3 CHF ou minérale 5 dl 4.30 CHF. Qui dit mieux? Au niveau prix, c’est un sans faute.

 

L’ambiance

Jeunes couples désargentés, bandes de copains en goguette ou touristes atterris là par hasard, la clientèle est très diverse. La vaste salle à manger est la plupart du temps bruyante et animée. L’éclairage vif et les longues tables ajoutent encore à l’ambiance de cantine populaire du Dynasty. Ceux qui sont en quête de tranquillité ou espèrent conclure avec leur rencart du moment devront attendre la séance de cinéma scandinave qui suit pour se satisfaire. En revanche, si vous cherchez un endroit pour un repas improvisé et bon marché le tout dans une ambiance animée, cela vaut la peine de considérer le Dynasty parmi vos options.

Malgré leur côté populaire, les lieux (toilettes compris) sont très propre et bien tenus. Certains pourront s’offusquer du service un peu rude. Pas de courbettes et autres salamalecs, on vient pour manger, éventuellement s’envoyer quelques bières et dégager.

Dernier point bonus, bien que l’endroit soit très fréquenté, il n’y a pas besoin de réserver. C’est donc une solution de repli à garder sous le coude. Avec ces qualités, le Dynasty a su s’attirer une clientèle fidèle. Si vous n’y êtes jamais allé et n’avez rien contre la cuisine asiatique budget, vous devriez y faire un tour. Si vous connaissez déjà, je suis curieux de savoir si, comme moi, vous faites partie des convaincus? 

 

Dynasty
Place Saint-François 2
1003 Lausanne
Tél :021 311 83 83

10 Responses to “Le service le plus rapide de Lausanne au Dynasty”

  1. funambuline avril 27, 2014 at 20:04 #

    Rien de transcendant, mais c’est efficace. Mais comme tu le dis, c’est « goût cantine », il faut être prévenu.

    Dans le genre rapide et pas cher, je préfère l’Orchidée à la Rue de l’Ale, où certains de leurs plats sont vraiment très bons (ce qui n’est pas le cas au Dynasty, ce n’est jamais mauvais, mais jamais délicieux non plus) ou encore le Fu-Tai Rue Près-du-Marché, très rapide également, mais avec des épices mieux utilisées et moins l’impression de cantine, tous les deux pour le même genre de prix. Je te conseille.

    • Lukas Menal avril 28, 2014 at 12:49 #

      Merci pour les conseils. J’ai fait le Fu Taï récemment, plutôt sympa. L’autre il y a très longtemps, aucun souvenir.

  2. kw.tran avril 27, 2014 at 23:11 #

    C’est effectivement pas cher, copieux et rapide.

    Malheureusement, pour arriver à ce résultat, ce n’est pas sans sacrifice est très souvent pas le patron qui le fait mes souvent les employés et les clients.

  3. bob avril 28, 2014 at 01:33 #

    Ahhh le Dynasty. Le seul resto’ lausannois que nous connaissions, nous, adolescents d’Yverdon. « Jeunes couples désargentés, bandes de copains en goguette » : ça résume assez bien mes passages dans cet établissement. Rien de très fou en effet, mais sympathique !(Quoique pour des prix équivalents, ces temps-ci je me rabats plutôt sur la Mah-Jong niveau « cantine chinoise »).
    Et bon… Xu est également si peu peu cher pour bien meilleur que… ça fait du mal d’aller ailleurs 😉

    • Lukas Menal avril 28, 2014 at 12:55 #

      J’ai bien envie de retourner au Mah-Jong. Ils ont des ramen depuis très longtemps!

      Quant au Xu, tu sais que je suis un grand fan. C’est un peu plus cher, mais sans comparaison avec le Dnyasty.

  4. Manuel avril 28, 2014 at 12:18 #

    Description fidèle à mon souvenir d’ado peu gourmet qui ne cherchait qu’à s’en enfiler plein la dalle sans douiller trop violemment :

    pratique, rapide, bien placé, peu cher et dans le fond, correct… On y trouve ce qu’on vient y chercher, on ne reçoit ni plus, ni moins et pour cela c’est plutôt pas mal

  5. oli avril 29, 2014 at 21:48 #

    >Le service est si rapide qu’on pourrait le compter en seconde plutôt qu’en minutes.

    Et c’est bien ce qui est inquiétant quand on voit la centaine de plats proposés. La qualité des plats est évidemment médiocre, mais on peut leur reconnaître un certain talent d’offrir un service à table à un tel prix malgré un emplacement de premier plan (sur la place Saint-François!).

    Pour la petite histoire, une fois j’y suis passé et à la table près du comptoir des clients mangeaient plusieurs énormes homards. Surpris, je leur ai demandé si on pouvait en commander et on m’a dit: « Non, non, ça pour le chef, c’est uniquement pour lui ». Le contraste m’a fait une drôle d’impression.

  6. La semaine d'une gourmette mai 12, 2014 at 14:10 #

    Entre chez Xu et le Dynasty, mon coeur n’a jamais balancé, il a suivi mes papilles gustatives chez Xu ;-).
    Effectivement le Dynasty est rapide et bon marché, mais ce n’est pas le genre de cuisine que j’ai envie de manger, donc j’évite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *