Folie pimentée à la Maison Thaï

Derrière ce titre digne d’un film coquin et apte à faire monter rapidement le nombre de clics sur le site, se cache la découverte d’un restaurant thaï haut en couleur. Si vous voulez en faire l’expérience, vous pouvez vous rendre dans le village de Mex. De là, demandez la Maison Thaï. Il vous faudra chercher un peu pour trouver cette adresse un peu isolée. Une grande bâtisse en pleine campagne, vue sur les champs et la forêt.

La Maison Thaï, c’est une expérience tout autant qu’un repas. Forcément, ça attire du monde. Le jour de ma visite, ce grand établissement affichait complet. Réservation conseillée, donc. A l’entrée, une première touche thaïlandaise démontre la volonté du couple à la tête de la Maison de mettre en avant non seulement la cuisine d’une région mais également son atmosphère.

MaisonThai_auto

Ils défendent leur travail avec fierté et prennent la peine de saluer chacun de leurs hôtes. Ils se montrent très présent en salle, prêts à répondre si vous avez un ennui ou une question. Monsieur est d’ailleurs tellement présent, qu’il m’a tout de suite repéré à prendre des photos de tous les plats, comme un gros boulet.

« Alors je vais me retrouver partout sur Internet? »

Le reste du staff semble entièrement thaï, en accord avec la philosophie du lieu. Dans l’ensemble, le service est présent et avenant.

Quant à la décoration, bien que sobre, elle rappelle le Royaume de Siam. Mobilier et objets de décoration donnent à la salle une ambiance chaleureuse et bien dans le thème. On pousse le souci du détail jusqu’au service de la bière qui est une occasion de dépayser un peu plus les convives.

MaisonThai_Chnag

J’adore ce genre de trucs amusants. Ça pique la curiosité et donne une atmosphère festive au repas. Mais ce n’est qu un aperçu de ce qui nous attend ensuite.

Il faut savoir que la Maison Thaï refuse toute concession sur les recettes et n’occidentalise pas les plats. Déjà, rien que pour ça, je suis content. La carte propose donc une cuisine franche et très assaisonnée. Piment, basilic, nam pla (sauce au poisson fermenté) et autres ingrédients typiques parfument généreusement les préparations.

En entrée, vous pouvez goûter à la superbe salade de mangue verte (14 CHF). Un plat frais à l’assaisonnement parfait qui fait sensation à la table. Dans le même genre, la salade de papaye (14 CHF) se défend bien sans être aussi bien équilibrée. Si vous êtes d’humeur carnivore, n’hésitez plus et sautez sur la salade de bœuf (16 CHF). Une grande portion d’émincé saisi et laissé à la limite du rosé pour un maximum de tendreté et de juteux. Concombre, tomate, oignon rouge, coriandre, piment, vinaigrette thaïe. L’ensemble est une franche réussite. Ce genre de plat, plein de crudités, est toujours une bonne occasion de juger de la qualité des ingrédients. Ici, c’est du tout bon. Même la viande ne semble pas être un simple émincé et provenir d’un morceau un peu plus noble.

MaisonThai_saladeBoeuf

A ce stade, j’ai déjà la bouche en feu. Encore une spécificité de l’endroit. Quand la carte annonce « piquant », c’est pas pour le folklore. C’est direct la poignée jetée dans le plat. A vrai dire, je suspecte la présence d’un préposé aux piments en cuisine. Je peux facilement l’imaginer émincer des petits piments rouges et verts toute la soirée.

Cette passion du relevé se retrouve dans les plats principaux. Si vous êtes un desperado, comme je l’ai été cette nuit là, vous partirez sur un des mets annoncés comme « très épicé ». Le lab ped (27 CHF), du canard sauté et blindé de piments, est une bombe de saveur. Un machin de terroriste qui vous arrache la gueule. La moindre bouchée fait instantanément exploser une intense saveur poivrée dans le palais. Impressionnant et surtout très bon. Le canard est découpé très petit entre l’émincé et le haché. Comme pour les entrées de belles quantités d’herbes et de crudités (oignons rouges, carottes, concombre, etc.) viennent rafraîchir et donner du croquant au plat.

MaisonThai_labped

Je le répète, il s’ agit d’une aventure que seuls les fanatiques de piment sauront apprécier. Le genre de truc qui conviendrait aux gars de Jackass pour tremper différentes parties de leur corps dedans et se faire des blagues. J’avoue avoir eu besoin d’une pause en cours de la dégustation. Je n’ai pu reprendre mon repas que très doucement sous le regard hilare de mon voisin. Mangez lentement, par petits morceaux, c’est la technique, notez bien. Dans le doute prenez un seul plat piquant à partager. Vous voilà prévenus.

Pour amortir le choc, mangez un peu de riz gluant. Encore une découverte! Un riz tout collé qui forme un bloc. Dit comme ça, ça peut paraître effrayant mais je vous assure qu’il est délicieux. En plus, c’est servi dans ces jolis petits paniers. Il ne vous reste qu’à détacher des petites boulettes avec les doigts. Un vrai plaisir.

MaisonThai_riz

Je vous rassure, si vous êtes un trouillard, une poule mouillée ou une chochotte,  vous pouvez vous tourner vers un des très nombreux plats moins piquants. Par exemple, les petits calamars basilic dans leur sauce douce au nam pla. Tout à fait dépaysant et plutôt bon. Malheureusement, ceux-ci étaient tout de même trop bouillis ce qui leur donnait une texture molle peu agréable.

MaisonThai_calamar

En dessert, vous pourrez vous rafraîchir avec une mangue ou un plateau de fruits exotiques à partager. Pour les gourmands, je ne saurais trop recommander les délices thaïs, des petites barquettes en feuilles de pandanus remplies d’une crème de coco sur un fond de riz parfumé et de chair de coco hachée. Un excellent dessert vendu à prix d’ami (6.20 CHF).

Délices thaïs

Pour conclure, la Maison Thaï est l’occasion de vivre une expérience culinaire originale et authentique. C’est typiquement le genre d’endroit que j’aime et qui me laisse des souvenirs impérissables. J’espère que ce sera le cas pour vous si vous décidez de tenter l’expérience.

 

La Maison Thaï

Chemin des Vaux 2

1031 Mex

TEL: +41 21 881 12 65

9 Responses to “Folie pimentée à la Maison Thaï”

  1. Noisequik août 14, 2013 at 09:23 #

    Hello et merci pour cette review pimentée.

    J’y étais allé une fois à midi pour le menu du jour, un émincé de poulet qui était très copieux mais pas extraordinaire (genre émincé de poulet surgelé du brésil en copeaux).

    Mais il faudrait que j’y retourne pour tester la carte. A noter qu’à quelques minutes de là, il y a Sisaket à Bournens http://www.sisaket.ch qui est vraiment bien mais + du style fast food, il y a juste 2-3 tables mais tout est fait minute devant toi.

    • Patou septembre 9, 2015 at 12:03 #

      Bonjour,

      J’avais tellement entendu parler de cette MAISON T¨HAÏ que nous y avons été en janvier dernier (nous connaissons bien la cuisine thaïlandaise et avons beaucoup voyagé en Thaïlande et ailleurs !!!) le décor est superbe par contre concernant le repas c’était très moyen, et je rejoins Noisequik concernant le poulet il avait bien un goût de surgelé d’ailleurs du vite fait dans une sauce au curry jaune sans goût, cela peut arriver, donc on y retournera pour voir si la prochaine fois sera meilleure

      • Lukas Menal septembre 20, 2015 at 10:57 #

        Je n’ai jamais trop pris les curries là-bas. Je conseille plutôt de sortir des sentiers battus. Cela dit, il semble que Vidy ferme. Une déception pour moi.

  2. Manuel août 15, 2013 at 18:28 #

    Un plaisir de lire vos chroniques que je suis silencieusement depuis un certain temps déjà. C’est encore plus agréable d’observer que mes coups de coeur personnels ont vos faveurs.
    J’aime la Maison Thaï, en suis fan dès ma première visite qui fut dans les anciens locaux de Froideville.
    J’y irais toutes les semaines s’il était plus simple d’y accéder!

    Merci pour vos écrits et au plaisir de vous lire

    • Lukas Menal août 18, 2013 at 11:31 #

      Merci pour votre message! C’est toujours un immense plaisir d’être lu par des gourmets. C’est à eux que je destine ce blog et c’est donc toujours très encourageant de savoir qu’ils y trouvent quelque chose d’intéressant dans ces colonnes.

  3. Alain août 16, 2013 at 13:06 #

    Hi hi, je me souviens effectivement de vous et votre sympathique présence chez nous. Merci pour votre belle description. Donc, comme je l’avais prévu nous voilà sur Internet 🙂

    A Noisequik, juste pour mettre le poulet au milieu du poulailler, nos poulets proviennent du marché européen (Pologne, Hongrie, France, etc.)et la découpe se fait chez nous. Le menu du jour est un menu à 16.- (et non pas une assiette) et compte tenu de la grande affluence au restaurant, il se peut que parfois il puisse y avoir quelques imperfections. Désolés que cela ne vous a pas plu mais comme tout le monde sait: « personne n’est parfait! » Je vais dire à mon équipe thaï en cuisine de faire mieux et de partir à la chasse de poulets suisses 😉

    • Lukas Menal août 18, 2013 at 11:33 #

      Bonjour Alain!

      Merci à vous pour ce fantastique repas. J’espère revenir bientôt pour faire découvrir votre adresse à ma chère et tendre. Je suis certain qu’elle appréciera particulièrement les délices thaïs.

  4. Noisequik août 16, 2013 at 14:43 #

    Oui pour un menu du jour, c’est correct et les quantités très bien, je le précise encore!

Trackbacks/Pingbacks

  1. La Maison thaï débarque à Lausanne | Swiss Chili Club - juillet 23, 2014

    […] Si vous voulez en savoir plus sur la cuisine de cet endroit, vous trouverez une critique plus complète du restaurant de Mex sur mon blog. […]

Répondre à Noisequik Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *