Dun Huang à Lausanne: un chinois chic et nostalgique

Je me suis rendu au Dun Huang en compagnie de mon collègue du blog labobouffe. Cet article fait donc l’objet d’une critique croisée. Vous trouverez sur son blog un compte-rendu basé sur le même repas que dans le présent billet. Nous n’avons pas échangé nos articles avant publication.

Il fut un temps où restaurant chinois ne rimait pas avec petit budget ou cantine typique. Une époque où ces mets rares et exotiques étaient réservés aux jours où le budget était généreux. C’était avant que les Asia Express, Dynasty ou Chez Xu ne viennent bouleverser le marché. Aujourd’hui, il subsiste encore de nombreuses adresses, souvent installées dans des quartiers résidentiels. L’atmosphère y est nostalgique et la décoration extravagante. Vous vous souvenez des ces légumes taillés en forme de pagode, d’animaux ou de fleur de lotus?

Le Dun Huang est peut-être le paroxysme de ce style de restaurant charmant et désuet à la fois. Vous pourrez y manger chic, dans un cadre magnifique et une atmosphère tranquille. Vestiaire façon restaurant gastronomique, service attentif et aimable, cuisine soignée. Pas étonnant de voir que le très old-scool Club des 7-7 lui ait décerné une « Distinction spéciale » en 1984 (hé oui, mon petit pote).

Distinction du club des 7-7

En entrant dans ce palais de jade, on est frappé par les grandes gravures dorées qui ornent les murs, pas tout à fait les petites décorations kitsch trop souvent vues. Les chambranles rouges et la décoration jusqu’au-boutiste rend la visite du restaurant à la fois dépaysante et ludique. C’est un peu Walt Disney! Rien que pour ça, la visite du Dun Huang est une expérience amusante qui ne laissera de marbre que les plus blasés. Ce soir-là, j’étais l’Empereur de Chine.

De grands cavaliers dorés ornent l'un des murs

La carte est vaste mais ne donne pas l’impression, comme c’est souvent le cas, de simplement décliner les viandes et poissons aux mêmes sauces. Beaucoup de propositions sont appétissantes et plusieurs visites seront nécessaires pour découvrir tous les secrets du restaurant.

Les dimsums sont, en tout cas, à la hauteur. Les classiques Raviolis aux crevettes à la vapeur (12 CHF /4 pièces) recèlent une farce à la saveur délicate qui permet de profiter pleinement du goût de la pâte translucide à base de fécule de blé.

Des dim sums blancs comme neige

Les Raviolis rôtis au porc (12 CHF /4 pièces) sont bien assaisonnés, grillés comme il faut. Rien de spécial à signaler, sinon qu’il ne faudra pas pousser trop fort pour inciter la tablée à s’en resservir.

Dim Sum pagode

J’ai été particulièrement surpris par les Siu-mai au porc à la vapeur (12 CHF /4 pièces). Ceux-ci sont constitués d’une farce dense de chair de porc et de crevette. Sa texture est ferme et légèrement élastique, un peu comme une saucisse. Le tout est roulé dans une feuille de pâte fine, pas plus d’un millimètre. C’est également très bon.

Un Siu-mai au porc

Ces dimsums, visiblement maison, sont variés en texture comme en goût et constituent un assortiment convivial à partager entre les convives.

De même, les plats plus consistants se sont avérés réussis. Plusieurs préparations originales comme le Poulet à la ‘Paysanne’ ou les Courgettes farcies au porc attisent la curiosité du gastronome aventureux.

Mon choix s’est finalement porté sur les Crevettes au riz fumé (35.50 CHF). Une recette hors du commun constituée de riz et de crevettes à l’aigre-doux servis dans une casserole métallique.

Le riz, cuit de manière à le rendre croustillant, est tout d’abord présenté à part. Bizarrement, il n’a pas un goût fumé, le terme grillé conviendrait donc mieux. On y ajoute les crevettes avec la sauce directement à table. Je trouve ça très dommage parce que ça ramollit complètement les grains. Si je commande à nouveau ce plat un jour, je demanderai qu’on ne procède pas à cette étape finale.

Crevettes_riz_fume

Les crevettes sont dodues et bien fermes, ce qui justifie en partie le prix relativement élevé de ce plat. La sauce tire plus sur l’acide que sur le sucré. J’ai beau ne pas être un grand amateur de la saveur acide, il est ici appréciable de ne pas être écœuré par une sauce trop douce. Au final, ces crevettes constituent un plat original qui vaut le détour, en particulier pour les amateurs d’aigre-doux.

Les classiques sont aussi maîtrisés. Je trouve que la canard laqué est souvent maltraité même dans les adresses que j’affectionne, comme chez Xu. Ici, la politique de prix semble autoriser l’utilisation d’un canard de bonne qualité dans une portion généreuse. Voyez plutôt ce Canard rôti laqué (30.50 CHF).

Un beau canard laqué

Au goût, c’est plutôt pas mal. La viande n’est pas trop sèche et a gardé une belle texture. La peau est croustillante. Si vous êtes un amateur de ce type de plat, et que vous avez envie de changer du Canard Pékinois, sachez que le Dun Huang propose également le Canard entier laqué à la mode de Pékin pour 120 CHF.

Je vous voir venir avec votre portefeuille rapiécé et vos oursins dans les poches. Vous trouvez ça cher. Hé bien oui, le Dun Huang est un restaurant chinois dans lequel l’addition peut dépasser 100 CHF par personne. Prenez le Homard à l’orientale (54 CHF) ou les riches menus constitués d’une myriade de plats (jusqu’à 108 CHF), tout ceci fait grimper très rapidement la facture.

Plafond du Dun Huang

Mon conseil: choisissez plutôt quelques spécialités de la carte et commandez au fur et à mesure. Gardez le contrôle sur votre addition et vous devriez vous en sortir pour une somme correcte. Autre option, le restaurant se trouve dans le Passeport Gourmand. Appelez votre copain qui a vendu un rein pour obtenir le sésame et allez-y pour le grand tour.

Sachez cependant que ceux qui sauront apprécier l’ambiance, le cadre unique et l’amabilité du service pourront y trouver un argument en faveur de cette addition un peu plus salée. Et puis il y a l’essentiel. Même si pas bouleversante, la cuisine est bonne. A vous de décider si vous voulez jouer les mandarins d’un soir selon vos possibilités et vos intérêts culinaires.

Dun Huang
Chemin de Pierrefleur 40
1004 Lausanne
Téléphone :021 646 02 02
No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *