Opération Daily Dumplings – Lausanne

Un max de matos, rien que le top de la qualité. Mon indic’ ne m’a pas déçu. Des mois que je suis sur la piste de ce réseau. Production, vente sous le manteau, et même consommation sur place, tout y passe. Une vraie bande d’allumés qui ne recule devant rien pour écouler sa came.

Des malins les gars de Daily Dumplings. Ils ont choisi un endroit discret pour écouler leur stock. Du côté du parc du Milan, loin de la guerre des gangs du centre-ville où sévissent les pires vendeurs de burgers du Milieu. Une planque idéale pour appâter les soudards du coin ou les gamins paumés qui traînent. C’était sans compter sur mon flair de Fox-terrier (option à poil dur) qui n’a pas manqué de remonter leur petit trafic.

daily-dumplings-butin

On a donc prévu une descente juste avant qu’ils ferment l’atelier pour la nuit. Un moment idéal pour se faire passer pour un client et discuter un peu avec le boss. Le voilà qui fait sa découpe sous mes yeux. Pas de doute, ici tout est bien fait maison! On peut consommer sur place ou emporter des sachets de produit congelé et finir le boulot soi-même. J’en ai assez vu et décide de passer à l’attaque.

A l’arrivée, une belle prise qui fera causer au commissariat. Des raviolis chinois de toutes sortes qui se vendent par paquet de 8, 12 ou 20 (1 CHF/pièce en moyenne). Les mini brioches farcies porc, crevettes et champignons jouent le rôle de joker qu’on ajoutera volontiers à sa commande (2.50 CHF/pièce) . Si vous consommez de suite, pensez au menu 12 dumplings, boisson et salade (algue ou mêlée) à 17.90 CHF.

A première vue, c’est du travail de pro. Juste à la manière dont c’est façonné, on voit que c’est fait proprement.

daily-dumplings-congelés

Reste plus qu’à cuire le tout quelques minutes à la vapeur. Les vrais caïds font ça dans un panier en bambou, mais une passoire ou même un petit bain à l’eau bouillante font l’affaire.

daily-dumplings-cuisson

Ça peut paraître un peu contraignant, vu d’ici, mais c’est en fait tout à fait simple et pratique. D’ailleurs, rien ne vaut le plaisir d’ingérer ces petites pochettes lorsqu’elles sont encore chaudes. Pas de blagues, hein, c’est que Daily Dumplings fait attention à la provenance de sa marchandise. Je ne sais pas où ils se fournissent mais c’est de la bonne came.

Ce souci de qualité se retrouve dans tous les dumplings proposés. La grande révélation, c’est lorsqu’on se rend compte que les crevettes ont un goût bien prononcé et une consistance excellente, fait suffisamment rare pour propulser immédiatement notre dealer parmi les barons de la street.

Le ravioli bœuf-agneau est super savoureux et se met en valeur grâce à sa texture ultra juteuse.

daily-dumplings-viande

Chaque variété se différencie de la précédente et semble réfléchie pour maximiser le plaisir. Et le plaisir, c’est la culpabilité, c’est bien connu. Donc, je coffre. Le végétarien est une réussite et évite l’écueil de la masse pâteuse informe, les avantages de la découpe à la main. Vermicelles, champignons, omelette, il y a du croquant, du mou, du ferme et même un peu d’élastique grâce à la bonne pâte du chef. Pas le temps de finir de s’émotionner que le porc-céleri nous étonne par son originalité et sa saveur anisée.

daily-dumplings-végé
Le sommet du blues, c’est quand même la petite brioche. Plus sèche que les raviolis, la farce qui mêle crustacé et viande dans une sorte de superbe surf and turf sino-helvétique. Ça explique peut-être pourquoi certains sont prêts aux pires crimes pour s’en procurer.

Brioche à la vapeur au Daily Dumplings à Lausanne

On sent, ici le gingembre, là on s’enchante de la ciboule ou du sésame, l’amateur de dimsums ne peut que se pâmer comme un jouvenceau devant ces belles réalisations artisanales.

Si j’ai apprécié le côté bien rempli de ces hors-d’oeuvre, je reste un goinfre et vous signale quand même qu’il faudra peut-être commander un peu plus que le menu pour être complètement rassasié. Cela dit, pour midi, et pour les gens raisonnable en général, ça devrait faire l’affaire. Une déception, aussi, avec la sauce très acidulée et sans relief.

Tout ça pour dire que ces types de chez Daily Dumplings connaissent leur affaire. Si j’étais du Milieu et que je voulais me fournir avec la meilleure camelote du sud de la Gare, j’irais frapper à leur porte.

 

Daily Dumplings
Chemin de Primerose 2
1007 Lausanne
Tél. : 078 217 52 85

10 Responses to “Opération Daily Dumplings – Lausanne”

  1. La semaine d'une gourmette octobre 3, 2014 at 08:49 #

    Ah, là, c’est vraiment tentant ! Je vais y envoyer mon undercover spy à moi, qui travaille dans le quartier 😉
    Et une petite info en primeur pour toi : pas loin de chez moi, en haut de la rue de la Pontaise (juste avant la rue des Oiseaux), se prépare l’ouverture d’une truc comme tu les aimes – ça s’appelle Crazy Burger…

  2. Feel the Food octobre 3, 2014 at 14:22 #

    Si vous voulez les cuisiner vous-même, les Potes & Rollmops (www.potesandrollmops.com) ont transmis leur recette réalisée par Grégoire. C’est splendide, délicieux et simple à réaliser

    http://www.potesandrollmops.com/2014/01/baotzi-petits-pains-chinois-cuits-a-la-vapeur/

    Super article, tu es un vrai soldat urbain. J’adore ce mets.
    Si jamais les Gyoza de chez Isshin Sushi à Chaudron sont fantastiques. Gingembre, ciboulette, viande fraîche et légumes du marché. (http://feelthefood.com/isshin-sushi-a-lausanne/)
    A bientôt
    Yann
    @FeeltheFood

  3. kwtran octobre 3, 2014 at 18:14 #

    Bientôt, ce ne sera plus Lausanne la capitale olympique mais le cité du burger :p

  4. Manuel octobre 18, 2014 at 16:54 #

    Chouette! je suis passé à plusieurs reprises devant en me jurant que j’allais aller tester, étant grand fan des dumplings!

    Merci pour cette revue!

  5. La semaine d'une gourmette novembre 20, 2014 at 13:03 #

    Testé hier soir (4 douzaines à 4, j’ai fait une salade asiatisante en accompagnement), délicieux, merci encore pour l’adresse !

  6. Cornel septembre 5, 2016 at 18:09 #

    Amateur de dumpling,
    maintenant il y ale Food Truck « Chez Mme Li » le vendredi midi à la Riponne Lausanne qui vous propose des dumpling et boazi decderrière les fagots. N’hésiter pas à aller déguster

  7. Lucas août 2, 2017 at 03:31 #

    C’est surtout le seul bistrot sans musique, radio ou télé que je connaisse à Lausanne à part le Romand…et ça compte pas vraiment comme bistrot vu qu’il n’y a pas d’alcool (comme le Plaputhong d’ailleurs).
    Merci de me dire si tu en connais un autre!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Paris-Lausanne, d’un restaurant à l’autre | La semaine d'une gourmette - novembre 22, 2014

    […] (ou dumplings, c’est comme vous voulez et c’est caïman la même chose) achetés chez Daily Dumpling (et un grand merci à Guerilla Gourmande de me l’avoir fait découvrir), avec une salade de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *