Casa d’Italia: restaurant de nuit à Neuchâtel

Je n’ai plus la forme, ni l’entrain d’ailleurs, pour sortir dans les boîtes de nuit et boire des tequilas boum-boum jusqu’à l’aube. Pour ce qui est des soirées qui ne se terminent pas, je préfère sauter l’étape dansante pour passer tout de suite au brunch anti-gueule de bois. A Neuchâtel, c’est possible grâce à la Casa d’Italia, pizzeria de nuit emblématique du chef-lieu.

Mais attention, nous ne sommes pas ici dans un « restaurant de nuit » à l’ambiance tamisée ou lounge. La Casa est une pizzeria presque normale, qui ne se trahit que par ses heures d’ouvertures à peu près inversées (de 21h à 6h). Midi c’est minuit et minuit c’est midi, vous me suivez?

casa-d-italia-deco

On s’y retrouve entre potes, après la tournée des grands ducs ou une soirée au NIFFF, pour rigoler et refaire le monde autour d’un plat de pâtes. Je trouve qu’il y a quelque chose de jubilatoire à jouer les oiseaux de nuit. Commander une pizza, peut-être une salade mêlée et un verre de vin rouge prend, à ces heures, une toute autre dimension.

Gros bonus, la déco, un peu kitsch et vieillotte, nous fait voyager à Venise… et dans les années 60. Nappes à carreaux, fresques avec force gondoles et canaux, écharpes et coupes de football, tout y est. Cet ancien cercle privé a ouvert en 1966 et constitue un petit bout d’histoire de Neuchâtel. Ici, les communautés de migrants italiens avaient l’habitude de se retrouver entre compatriotes. Au fil du temps, l’endroit s’est transformé en restaurant de nuit au cachet inimitable.

casa-d-italia-pizza-aubergine

On va tout de suite se calmer, la cuisine n’est pas extraordinaire. Cela dit, de bonnes pizzas, c’est amplement suffisant. Et puis, vous pouvez bien faire les difficiles, à 4 heure du mat’, c’est ça ou le distributeur de la gare. C’est ce que j’appelle la « restauration italo-helvétique de la vieille école ». Honnête et sans effet de manche, elle attire les ventres affamés qui sont bien contents de trouver de la vraie cuisine réconfortante.

Alors, certes, vous n’échapperez pas à une de mes Némésis, l’olive noire toute sèche. Ok, les champignons ne sont pas exactement frais et le jambon pas forcément de première qualité. Mais quelle pizzeria fait mieux? Il n’y en a pas beaucoup.

casa-d-italia-pizza

Et puis, à minuit, tous les chats sont gris. Je suppose que le secret de la nuit nous autorise à abaisser nos exigences d’habitude si élevées. Mon œuf n’est peut-être pas coulant, mais la pâte, constellées des tâches sombres de rigueur, a bon goût.

casa-d-italia-pizza-salami

Le salami piquant a finalement une bonne tête et les prix restent abordables. Comptez une vingtaine de francs la pizza. Si vous voulez une viande ou des pâtes, sachez que la carte est limitée. On vous propose principalement les combinaisons de grillades classiques: entrecôte/steak de bœuf/cheval sauce poivre/bolets/café de Paris. Je ne suis pas non plus très sur que leur carbonara soit faite dans les règles de l’art, si vous voyez ce que je veux dire. Je réserve toutefois mon jugement sur tous ces plats puisque je n’ai pas goûté.

casa-d-italia-interieur

Cela dit, venir à la Casa d’Italia, c’est aussi pour le plaisir de l’expérience. Présentez-vous à jeun (dans tous les sens du terme) pour bien profiter de l’ambiance un peu étrange et de la faune qui anime ces lieux. Soyez là vers vers 2 ou 3 heures, avant l’arrivée du gros de la troupe.

En goguette, c’est un point de chute à nul autre pareil, bien-sûr. Et c’est peut-être dans cet état un peu moins prudent que vous vous déciderez à tester le risotto au fruits de mer.

L’endroit est, à ma connaissance, unique en Suisse romande. Il a failli rendre l’âme en 2013 après la remise du bail par l’ancien gérant. Heureusement, la société en charge a eu la sagesse de choisir un nouveau responsable prêt à perpétuer la tradition du restaurant de nuit. Des générations d’italiens, puis de gourmands de toutes les origines, viennent ici depuis 50 ans pour profiter de la chaleur qu’offre une bonne table entourée d’amis. A nous de faire en sorte que cette institution ne disparaisse pas. Une margherita, c’est toujours meilleur qu’une vodka redbull, non?

 

 

Casa d’Italia
Rue de Prébarreau 1
2000 Neuchâtel
tél: 032 725 08 58

4 Responses to “Casa d’Italia: restaurant de nuit à Neuchâtel”

  1. Feel the Food octobre 26, 2014 at 12:45 #

    Oh merde, que de souvenirs…

  2. La semaine d'une gourmette octobre 27, 2014 at 08:50 #

    Ah, pas unique en Suisse Romande : à Lausanne, il y a le Broadway (17h-5h, un peu plus tôt en semaine).Il est vrai, malheureusement, que manger très tard dans nos contrées relève de la gageure (mais j’ai eu la surprise de constater que dans cette grande ville cosmopolite qu’est Londres, c’est la même chose – on peut boire à toute heure, mais manger après 23h30, c’est très difficile !)

    • Lukas Menal octobre 27, 2014 at 20:14 #

      J’ai bien envie d’y faire un tour, à ce Broadway. A 3 heure!

  3. Fabio octobre 27, 2014 at 20:43 #

    Il y a un point que je me permets d’ajouter à cet article (pas forcément visible à priori) mais qui pour moi est indissociable de la Casa.

    Quand on arrives au petit matin avec de quoi faire un fatality aux alcootests, le personnel est très compréhensif. Ils ne sont certes pas dans la même ambiance, mais reste très polis et correctes.
    Donc mention spécial « endurance » pour le personnel. Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *